Dent en or

Une charmante jeune veuve, ayant de peu dépassé la trentaine, arrive chez son dentiste pour se faire arracher une dent. Elle ôte son alliance, et demande au praticien :

-Pourriez-vous l’utiliser pour me confectionner une dent en or ?

-Certainement, mais craigniez-vous pas de regretter, ensuite…

-Rassurez-vous, c’est le seul moyen pour moi de me tirer d’une situation délicate. Quand mon époux est mort, il y a deux ans, il m’a fait jurer de ne jamais me séparer de l’alliance qu’il m’avait offerte. Or je me remarie la semaine prochaine et mon nouveau prétendant exige que je ne porte que la sienne. Alors j’ai eu l’idée de la dent en or.

Cela me permettra de tenir ma promesse à l’un et à l’autre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *